Sports et Math : changer l’attitude des élèves face aux mathématiques

8 04 2009

Le sport a un impact majeur sur l’enseignement des mathématiques. Ce programme peut être utilisé dans les écoles primaires, dans les lycées et dans l’enseignement supérieur. Les jeux éliminent les problèmes de discipline, réduisent l’absentéisme, aident les ensiegnants à être plus efficaces et changent l’attitude des élèves face au mathématiques. Des données rassemblées par l’Université du Mississipi indiquent que le sport joue un rôle majeur pour aider les étudiants à devenir meilleurs. Il y a quelques livres qui démontrent certaines statistiques, comme par exemple, fantasy basketball ans mathematics. Dans certaines écoles, on utilise un concept comme celui-ci, le professeur trouve un thème, et  à partir de ce thème, les élèves doivent se poser des questions mathématiques.

Par exemple, le thème du basketball. Les étudiants ont la possibilité de participer à des matchs dans lesquels ils créent et gèrent des équipes virtuelles composées d’athlètes professionnels qui gagnent des points d’après les statistiques des matchs réels. Chaque semaine, les élèves calculent les points gagnés par leurs joueurs en utilisant des méthodes algébriques et non-algébriques. Ils construisent aussi une série de graphiques illustrant les performances de leur équipe.

Cette façon de faire oblige les élèves à utiliser et apprendre des concepts mathématiques, et de plus, cela permet de les garder intéressés par un sujet qu’ils aiment, c’est-à-dire les sports.


Actions

Information

6 responses

15 04 2009
dominicbelcourt

Votre blogue démontre avec brio le but poursuivi par la réforme scolaire : stimuler et placer l’élève au cœur de son apprentissage. Conscient qu’il peut être ardu pour les enseignants de mathématiques de véritablement satisfaire les objectifs éducatifs récents émis par le gouvernement, j’ai été ravi de lire votre article Sports et Math. J’appuie les professeurs qui tentent de trouver de nouveaux moyens pour captiver les élèves. Parfois, je considère qu’on devrait dépoussiérer les vieilles pédagogies qui subsistent encore dans nos écoles. Il est donc encourageant de voir la jeune génération se débattre pour changer les choses.

24 04 2009
Marie-Eve Leblanc

Bien joué (oui, c’est un jeu de mots…)!
Je crois sincèrement que vous abordez un point intéressant dans l’éducation des mathématiques au secondaire. On le sait tous, les maths ne sont pas très appréciées au secondaire et ce sera à nous de changer les choses!
Tant mieux si on peut faire en sorte que les jeunes y voient un côté agréable, récréatif et éducatif par le fait même!

24 04 2009
Ariane Mercier-Poirier

WOW!!! Quelle belle idée. En tant que future enseignante de mathématiques, je trouve très intéressant de pouvoir jumeler ces deux mondes. Qui a dit que les mathématiques étaient ennuyantes? Toute est dans la façon de les enseigner. En allant chercher des sujets commes les sports qui intéressent les jeunes, on a plus de chance de capter leur attention. Bravo pour votre blogue!!! C’est certain que je vais revenir faire un tour!!!

26 04 2009
scientuss

Quel beau duo, le sport et l’école!!

Il faut aussi noté que la concentration des jeunes est affectée lorsqu’ils font du sport. Ils sont plus détendus et la matière est mieux transmise. Je trouve l’idée d’utiliser les parties de baketball trop génialle, car on les stimule à progresser dans un domaine plus diffcile pour certain.

27 04 2009
Kim Poitras

Je trouve que c’est une bonne idée de lier les mathématique et le sport. Comme l’a dit Dominique, c’est très réforme! J’ai tenté d’appliquer cette logique dans les cours d’appoint que je donne le soir à des élèves de secondaire III et cela a plutôt bien marché. J’ai constaté à quel point une mise en contexte liée au sport peut parvenir à intéresser les jeunes, les garçons surtout… Je leur avais préparé une devinette pour trouver l’âge des joueurs des Canadiens, ils devaient utiliser l’algèbre pour résoudre le problème. Un des élèves qui manifestait peut d’intérêt jusqu’alors est reparti avec la devinette (qui n’était même pas à compléter en devoir) parce qu’il voulait la résoudre. J’étais très contente!

30 04 2009
fredericmajeur

Je trouve votre idée géniale! Personnellement, je crois que d’utiliser des sujets qui touchent les jeunes est une méthode gagnante. Les sports font partie de notre quotidien, alors pourquoi ne pas les mêler aux mathématiques? Le titre de votre article a vraiment su attirer mon attention, et après l’avoir lu, je m’avoue vendu au couple sport et école. C’est avec des idées innovatrices comme celle-ci que le Ministère de l’Éducation devrait réécrire ses programmes, et non avec les suggestions de l’élite grammaticale hautaine du Québec!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :